Son histoire


St-Clément


La première église construite en 1818 devint très tôt trop petite, dû à la population toujours croissante de Beauharnois. En  1843, débutaient les travaux  de  construction de l'église actuelle. Le curé  Caron déterminait Ie site,  et  les  dimensions  devaient avoir 120 pieds  de long  sur 60 pieds de largeur  et 35 pieds  de  hauteur.   On  y  projetait également  une sacristie de 36  pieds sur 30 pieds et  dont  la muraille  aurait 18  pieds de hauteur, construite au pignon sud  de  l’église.  L’église devait  avoir  sept fenêtres de 17 par 6 pieds,  le  portail  devait  être en pierre taillée  avec  une ouverture  de forme  ovale.


La charpente de  I’église  devait  s’appuyer sur sept piliers  de  chaque  côté,  la voûte devait être  "en cintre parfait"  et  la colonnade  de  I’ordre  corinthien. Le contrat de  la construction fut confié aux entrepreneurs François et Jean-Baptiste  Branchaud.


À la  mort  du  curé Caron en  juillet  1844, les murs  de  la  nouvelle  église s’élevaient à la hauteur des fenêtres. Le curé Viau la fit fermer et couvrir et le curé Charland la termina.


Au début, l’église  ne  possédait  qu’un seul  clocher  surmonté d’une croix et d’un coq. L’église actuelle ne  fut  pas construite en une  seule  fois  mais partie par partie. La bénédiction eut  lieu le  20  novembre 1845 par Mgr Prince, coadjuteur de Montréal. À cette date, l’église n’allait que de la sacristie aux portes d’entrée. Le portique, les tours, les clochers actuels n’étaient pas faits. À l’intérieur, manquait les jubés latéraux, les bancs, la chaire, l’autel et toutes les décorations actuelles.


En 1850, M. Branchaud construit le deuxième jubé de l’église, celui de l’orgue et M. Nicolas Manny sculpte la chaire, l’autel et le tabernacle de l’église.


En 1852, a lieu la construction du premier orgue ou de 600 $. En 1855, construction des jubés de côté au-dessus du chœur.


En 1859, M. Nicolas Manny fait tout le travail d’ornementation du chœur de l’église. En 1866, on construit la tour de l’église du côté est, et en 1867, celle du côté ouest. En 1871, on achète trois cloches chez Darling en Angleterre et la bénédiction est faite le 31 mai à l’église par Mgr Bourget.


En 1874, l’artiste peintre James Weston de Montréal fait la décoration intérieure de l’église au coût de 4000 $. En 1881, les clochers sont rajoutés sur les tours de l’église.


En 1883, on achète un nouvel orgue Brodeur au cours de 2000 $. En 1908, on procède à la reconstruction de l’orgue.


En 1913, on installe un système d’éclairage l’électricité l’église et à la sacristie. En 1915, M. Joseph Charlebois donne 200 $ pour la décoration à l’électricité des chapelles latérales. L’honorable A.A. Thibaudeau donne une statue du Sacré-Cœur et l’honorable Achille Bergevin, une statue de la vierge, qui existe encore sur le fronton de l’église.


En 1919, on confie les travaux de réparation de l’église à M. Joseph David, entrepreneur de Valleyfield, laquelle donne sous contrat de décoration à l’artiste peintre T.X. Renaud de Montréal. En cette même année, on achète le chemin de la croix actuelle. En 1956, les travaux de réparation sont confiés à l’entrepreneur E. Perron est un sous contrat à M. Léo Provost de Beauharnois.


En 1956, reconstruction et nouvelle console de l’orgue actuel du facteur d’orgue Casavant.


En 1969, d’autres réparations sont faites par Aimé Sauvé et Gaston Champoux. L’artiste Alphonse Lespérance de Montréal procède à la décoration.


En octobre 2012, restauration faite par le facteur d’orgue:  Les Ateliers Bellavance de St-Hyacinthe.  Jean Sébastien Dufour était en charge du projet de restauration au prix de

52 380.00$.


Achat et bénédiction de nouvelles cloches en 1929


Dimanche le 7 juillet 1929, Monseigneur Joseph Alfred Langlois procédait à la bénédiction de cinq nouvelles cloches à l’église St Clément de Beauharnois. Ce carillon avait été fondu à Annecy-le-Vieux, Haute-Savoie, France, par la célèbre fonderie des fils de Georges Paccard. Il était arrivé à Beauharnois le 18 mai 1929.


Le bourdon donne la note ‘do’. Il pèse 4871 livres. Il porte le nom de St Clément, patron de la paroisse. On voit gravé les photographies du pape Pie XI, de Monseigneur Joseph Alfred Langlois et du chanoine L.N. Préville, alors curé. On y voit encore les noms des deux vicaires du temps, les abbés A. Jeannote et R. Boissonneault, ceux des marguilliers qui étaient d’office lors de l’achat des cloches, A. Haineault, J.C. Trudeau, L. Maheu, et enfin ceux de deux bienfaiteurs, le commandeur L.A. Wilson et M. David Brisebois.


La seconde cloche sonne la note ‘fa’. Elle pèse 2052 livres et porte le nom du « Sacré-Cœur ». La troisième cloche pèse 1485 livres et dans la note « sol ». Elle est au nom de la « Vierge Marie, Mère de Dieu ». La quatrième cloche pèse 1036 livres et donne la note « la ». C’est la cloche qui porte le nom de « Saint-Joseph ». Enfin la cinquième cloche porte le nom de « Sainte Thérèse », de par la volonté de son donateur. Elle pèse 626 livres et donne la note « do ».


Cette bénédiction des nouveaux carillons fut un événement important dans l’histoire de la paroisse. Il fallait remonter à 1888, pour y trouver la mention d’une grosse cloche sortie des fonderies Chantecloup à Montréal.


Après un siècle, l’œuvre de Nicolas Manny est toujours vivante


L’année 1983 commémorait le centenaire du décès du sculpteur Nicolas Manny, artisan. Ce n’est que vers 1865 qu’il s’établit définitivement à Beauharnois. Dans un manuscrit conservé aux archives de l’université de Montréal, Jacques Viger entonne les louanges  « du talent et du génie d’un Canadien du nom de Nicolas Manny » à propos de la chaire de l’église de Beauharnois. Cette chaire fut enlevée en 1956.


Liste des curés de St Clément de Beauharnois


Pierre Clément 1819-1826

François Labelle 1826-1830

Hubert Joseph Tétreau 1830-1832

Michel Quintal 1832-1840

Jean Zéphyrin Carron 1840-1844

Pierre Viau 1844-1845

Louis David Charland 1845-1881

Martin Raphaël Caillé-Jasmin  1881-1886

Pierre-Eucher Lussier 1886-1904

Théodule Nepveu 1904-1925

Louis Napoléon Préville 1925-1936

Oscar Bissonnette 1936-1952

Dominique Julien 1952-1968

Georges-Henri Cartier 1968-2004

Denis Cardinal 2004-


(Extrait de Julien, Yvon. (1986). Beauharnois, tome 1.pp.297-312.)





















Les fresques au plafond de l’église St-Clément de Beauharnois ont été réalisées par M. F.X. Renaud, peintre décorateur.


********************


Pour les personnes qui recherchent des documents historiques, voici un document sur notre cimetière.   ‘CREATION DU NOUVEAU CIMETIERE SAINT CLEMENT’.  Ce fichier est en format PDF.  Cliquer   ICI


********************


Nouveau document historique de R.P. Augustin Leduc, DES PRÊTRES PRÊCHEURS - Beauharnois Paroisse Saint -Clément 1819 - 1919.    Ce fichier est en format PDF. Cliquer    ICI


Extraits de journaux concernant le livre ‘Beauharnois Paroisse Saint-Clément 1819 - 1919’.  Ce fichier est en format PDF.  Cliquer    ICI


********************